Argent

L’indépendance financière : combien ça coûte ?

27 novembre, 2020 - par Stéphanie

5 min

Le concept d’indépendance financière est différent pour chacun·e d’entre nous. La quantité d’argent que vous devez épargner pour l’atteindre est relative à comment vous envisagez l’avenir. Ceci dit, il y a tout de même quelques objectifs pavant la route de la liberté financière qui sont universels. Nous en avons dégagé 5 pour vous ; certains essentiels, d’autres optionnels. À vous d’y trouver votre compte. 😉 

Se construire un filet de sécurité

C’est sans aucun doute la priorité numéro 1 : sans filet de sécurité, encaisser un revers financier devient précarisant et anxiogène. Pour construire un filet de sécurité financier, certain·es économistes recommandent de mettre de côté au minimum entre 10 et 20 % de votre salaire mensuel. Alors sortez les calculettes ou ouvrez votre tableur Excel : le temps est venu de faire vos comptes !

Ne jamais s'arrêter d’apprendre

Même si vous avez déjà fini vos études, une formation supplémentaire n’est jamais de trop. Une formation continue, une reconversion professionnelle ou alors l’apprentissage d’une nouvelle langue : tout ça contribue à vous rendre plus compétitif sur le marché du travail, et à faire augmenter votre salaire. Bien entendu, une formation supplémentaire vous demandera du temps, de l’argent et des efforts… Mais c’est un investissement à long terme !

Conseil : si ça n’est pas déjà le cas, demandez à votre employeur de financer formations, stages ou autres séminaires pour vous et vos collègues. C’est tout bénéfice pour eux car ils pourront profiter de vos nouvelles qualifications.

Investir dans… la pierre

Pour la plupart des gens, être propriétaire d’un joli petit appartement en ville ou d’une maison en bord de mer est un rêve. Mais dans l'état actuel du marché de l’immobilier, cela relève davantage du cauchemar... 

Entre la forte augmentation des prix de l'immobilier ces dernières années (surtout dans les grandes villes) ainsi que la montée en flèche des frais de gestion, entreprendre d’acheter une maison exige un véritable contrôle de ses finances. Si vous envisagez de devenir propriétaire dans un avenir proche, il vaut donc mieux commencer à établir un plan d’attaque !

Mais le jeu en vaut la chandelle, puisqu’une maison est le meilleur moyen de réduire vos dépenses nécessaires, voire de vous en libérer, si vous parvenez à rembourser votre prêt hypothécaire. Cela pourra faire toute la différence lorsque vous serez à la retraite... 

Penser à ses vieux jours

... En parlant du loup ! Si vous êtes jeune, vous ne vous préoccupez sans doute pas (encore) de vos fins de mois d’ici 30 ou 40 ans. Pas de panique, nous ne sommes pas là pour vous mettre la pression ! Si vous ne le saviez pas auparavant, alors 2020 vous l’aura appris : on ne peut pas tout prévoir et calculer à l’avance. Mais il n’empêche que c’est une bonne idée de commencer à y penser, d’autant plus avec l’évolution des systèmes de retraite en France.

Plus tôt vous commencerez à vous créer un petit pécule en complément de votre retraite, plus vous vous assurerez de conserver votre mode de vie actuel durant vos vieux jours.

Breaking News : il faut aussi prendre en compte ses enfants dans son budget 

Ça n’est pas un secret : faire des enfants coûte de l’argent ! Il vaut mieux prévoir à l’avance leurs besoins et économiser en conséquence. L’ensemble des achats pour un nouveau né (du berceau jusqu’aux couches) peut vous coûter au minimum 1000 €. Et plus vos bambins grandiront, plus ils vous coûteront cher. Alors économisez et prévoyez votre budget dès maintenant car la PS10 ne sera pas gratuite !

C’est bien beau tous ces objectifs d’épargne, mais comment les atteindre ?

Épargner n’est pas facile pour tout le monde. Chez Peaks, on a quelques astuces pour vous donner un coup de pouce...

Vous pouvez considérer l’option de la règle du 50-30-20 : arrangez votre budget pour que 50 % de votre salaire passe dans vos frais nécessaires (loyer, factures, nourriture, frais de transport) ; 30 % dans vos petits plaisirs (hobbies, sorties, achats) ; et les 20 % restants dans l’épargne.

Et bien entendu vous pouvez choisir d’investir. En mettant régulièrement des petits sommes de côté et en laissant les intérêts composés faire le reste du travail, vous pourrez gagner de l’argent avec… votre argent. L’important, c’est que vous n’investissiez que les sous dont vous pouvez vous passer : gardez à l’esprit combien de temps vous pouvez vous permettre de ne pas toucher à votre placement et combien vous pouvez vous permettre de risquer. Et vous serez prêt·e pour vos premiers pas dans le monde merveilleux de l’investissement !

Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie) de vos placements.

Partager

À propos de Stéphanie, L'autrice

Stéphanie pense qu’il est essentiel que le savoir soit accessible à toutes et à tous. Voilà pourquoi elle aime démystifier le monde de la finance pour les Peakers. Quand elle n’est pas en train d’apprendre une nouvelle langue, Stéphanie aime regarder ses plantes pousser.

Ça pourrait vous intéresser :

Investir2 min

Les intérêts composés : la clé du succès !

07 juillet, 2020 - par Stéphanie
Argent4 min

Atteindre la liberté financière en 4 étapes

28 octobre, 2020 - par Stéphanie

Up est le blog de Peaks, l'appli qui rend l'investissement facile. Vous y lirez des articles sur tout ce qui a trait avec l'argent, le monde de l'investissement et la finance. Vous utilisez Peaks ou vous êtes tout simplement curieux ? Alors vous êtes au bon endroit !

Vous n'avez pas encore Peaks sur votre portable ? Téléchargez l'appli (et essayez-la gratuitement pendant 3 mois !)

Ce site est géré par Peaks BV. Peaks est enregistré auprès de l'Autorité Financière des Marchés au Pays-Bas. Ses locaux se situent à Schipluidenlaan 4, Amsterdam. Investir comporte toujours des risques. Sachez que la valeur de vos investissements peut fluctuer. Les résultats passés ne constituent en rien une garantie pour l'avenir.